namdol 2

Le lendemain, je repartis me promener, en faisant bien attention à marcher plus lentement que la veille. J’avais une journée devant moi, froide, mais sous un ciel bleu magnifique. En haut d’une petite colline, un temple, et, à ses pieds, des milliers de petits papiers découpés, couverts d’un texte imprimé, des ex-voto, des suppliques envoyés…

namdol 1

J’avais été littéralement « jeté » du bus à un embranchement menant à Langmusi, et, désormais, il me fallait attendre sous un soleil glacial qu’une voiture passe… Une petite camionnette me prit, m’emportant quelques km plus loin, dans une espèce de ville traversée de quelques rues crevassées, se coupant à angles droits, et il obliqua,…

henri pichette

Le métro parisien, entre Opéra et la Motte-Piquet , après une nuit sans sommeil entre Rio De Janeiro et Roissy. C'était il y a quelques années. Mon regard se promenait vaguement sur la paroi jaunâtre de la voiture, entre réclames « learn english very quickly », « revendre sur Internet immédiatement et à bon prix…

georges perec 7

En 2020, même si je sais que la décennie ne s’achèvera qu’à la fin de cette année, Il me faut écrire une nouvelle série de « je me souviens », ces phrases toujours aussi peu « réfléchies », toujours notées au fil des touches sur le clavier qui a remplacé depuis plus de vingt ans maintenant la machine à…

mehmet 5

Devant moi, au loin le Mont Ararat, couvert de neige, émergeant à peine d’un rideau de montagnes noires noyées dans la brume. Derrière moi, un Jeep turque avec des soldats rigolards qui s’y massent, descendus à toute vitesse des collines environnantes d’où ils « surveillaient » la frontière, et qui sont bien contents de retourner à leur…

mehmet 4

Je suis donc revenu à Istanbul en ce mois d’avril et le temps était glacial, avec du vent et de la pluie qui bousculaient les pigeons balayant de leurs ailes le dallage de la place devant la « Nouvelle Mosquée », la Yeni Camii. Istanbul avait changé, s’était « modernisée » derrière Sultanahmet Camii, offrant sur quelques rues des…

mehmet 3

En fait, à Izmir, je ne pus revoir Mehmet aussi longtemps que je l'aurais voulu. Il était logé dans une caserne en bout de corniche, en bout de ville, et il lui était déconseillé de ne pas y rentrer le soir. Alors notre rencontre se résuma à quelques heures passées à déambuler entre quartier grec…

mehmet 2

Lorsque je revins en Turquie, c'est chez lui que m'invita Mehmet, non loin, en effet, de Zonguldak, dans la petite ville de Gökçebey où il vivait avec ses parents et puis ses frères et sœurs. Il ne neigeait pas, mais le temps était froid. Il m’avait attendu, sûrement longtemps, à un endroit précis de la…

mehmet 1

J’allais me rendre à Istanbul pour la première fois. J'avais pris à Sofia l'Orient-Express qui quittait de nuit la capitale bulgare. Le temps y était glacial, la neige amassée le long des trottoirs, et le chauffeur de taxi goguenard m'avait fait visiter une bonne partie de la ville avant de me conduire à la gare... Lorsque le…

terrence malick

C’est un ami qui m’a offert mon premier DVD de Terrence Malick, un cinéaste dont je n’avais à l'époque jamais entendu parler. Et c’était La Ligne Rouge, un film dit « de guerre », moi qui ne les aime pas trop en général, surtout lorsqu’ils traitent de l’histoire récente : ils ne sont souvent que…