franco zeffirelli

C’était un dimanche, au cinéma Le Rex de Nogent-sur-Marne... J’étais allé voir Roméo et Juliette, avec Olivia Hussey et Leonard Whiting, deux acteurs dont je n’avais jamais entendu parler (et d’ailleurs, à l’époque, je n’en connaissais quasiment aucun, à part quelques Français…) et qui – je l’ai appris plus tard – avaient l’âge de leur…

gisèle 2

Je dus y retourner quelques jours plus tard, pour la visite d'autres « experts », mais cette fois de jour. Sur le chemin, une vieille femme, voilée de noir, le regard plein de haine sans raison, me hurla dessus, me sommant de m'en retourner. Comme j'étais dans une impasse, je n'avais pas à être là, c'est tout ! Et…

gisèle 1

L’actualité syrienne, si trouble ces temps, a réveillé en moi des souvenirs d’il y a quelques années. On m'avait demandé un service lors d’un passage à Alep : accompagner un fonctionnaire des douanes syriennes venu inventorier le mobilier d'une maison située en vieille ville. Ses locataires, des Français, avaient quitté le pays pour des vacances scolaires et le destin…

samivel

Adolescent, j’avais lu un livre de Samivel initialement paru en.. 1940, L’Amateur d’abimes, qui m’avait profondément marqué tant, à côté des récits d’aventures montagneuses, l’auteur avait multiplié les réflexions sur le tourisme… Comme celle-ci : « Une solitude au moins relative, et le silence, sont, par exemple, les conditions les plus précieuses du plaisir alpin, et la…

le caire

Du haut des terrasses de la Mosquée el-Mouayed, on peut voir Bab Zoueila au Sud et Bab Foutouh, partie prenante de la Mosquée el-Hakim, au Nord, anciennes portes du Caire musulman reliées par la rue Mouizz, chemin pharaonique devenu épine dorsale au cœur de la cité des Fatimides et des Mamelouks, bordée de palais, de mosquées,…

françois augiéras

Il y a bien longtemps, l’Intendant Général Lesec, domicilié près de Terrasson en Dordogne, non loin de Sarlat, des Eyzies et des grottes et sombres frondaisons bordant les boucles sauvages de la Vézère, avait apposé de multiples fois, dès qu’il l’eut acheté, un tampon à son nom sur les pages d’un livre des éditions Fernand…

alain robbe-grillet

Jusqu’à peu, je ne connaissais d’Alain Robbe-Grillet que le scénario et les dialogues du film d’Alain Resnais, L’Année dernière à Marienbad, film qui m’avait profondément ennuyé lors de sa vision, n’ayant sûrement pas l’intelligence assez développée pour en goûter tous les attraits cachés. Heureusement, il y avait le somptueux noir & blanc de Sacha Vierny…

abdelhafid 3

Quand je suis revenu à Sidi Moumen, tout le temps qu'a duré ma visite à la maison familiale, le père est resté assis, sur un coin de la banquette métallique, et ne cessant de se passer les mains sur le visage, sur les bajoues, levant sans cesse les yeux vers le plafond. Je me suis…

abdelhafid 2

Et puis un jour, je reçus cette lettre : Cher Frère, si je prends la plume aujourd'hui, c'est parce que j'ai confiance en vous puisque vous êtes un intime ami même si je ne mérite pas cet égard de votre personnalité honorable. Je vous connais depuis longtemps et tout de suite j'ai su que je…

abdelhafid 1

Sidi Moumen était un village d'Algérie sans intérêt particulier, quelques vieilles bâtisses en torchis et puis un fouillis de constructions neuves, cubes de parpaings jamais achevés avec sur les terrasses, des fils qui reliaient les montées de ferrailles de béton et qui, dès que l'eau arrivait, étaient surchargés peu après de linge séchant. Le salpêtre,…